>> Les dossiers d’Alerte

Le projet d’incinérateur géant de Villers Saint Paul ou le délire des industriels

L’espace désinformation Verdi à Villers-Saint-Paul veut vous faire croire que le projet du SMVO (brûler 27400 kg. de déchets par heure, 24 heures sur 24, 365 jours par an) est sans risque pour la santé.

Nous ne voulons pas risquer : baisse de la fertilité, dérèglement hormonal, cancers, ... Nous ne voulons pas payer 450 millions de francs. Tout cela pour enrichir les actionnaires de la Lyonnaise des eaux.

Vous avez peut être lu le tract ANONYME intitulé "La vérité sur l’incinérateur". Il affirme que la dose qui sera émise par le nouvel incinérateur de Villers Saint Paul représentera 0,3% de la dose journalière admissible, sans précisez de quel polluant il s’agit ! Pourtant, l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (AFSSA) a publié un rapport commenté par le Centre National Indépendant d’Information sur les Déchets (CNIID). Il apparaît que la contamination moyenne par les dioxines des trois millions de Français exposés aux incinérateurs atteint 9,45 picogrammes/kg/jour. Le seuil recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est de 1 pg/kg/jour. Le seuil maximal est de 4 pg/kg/jour. Les normes d’un incinérateur concernent les fumées rejetées au lieu de prendre en compte l’exposition des gens. Qui a intérêt à diffuser ce tract mensonger ?

A l’espace désinformation Verdi on ne vous dira pas :

Que le tri sélectif est de la responsabilité des communes. Que ce n’est pas le SMVO qui incite les communes à développer le tri sélectif, mais la loi qui le rend obligatoire.



Articles les plus récents

Un scandale pour la santé

Le vendredi 4 janvier 2002

Un scandale pour l’environnement

Le vendredi 4 janvier 2002

Un scandale financier

Le vendredi 4 janvier 2002

Un projet surdimensionné

Le vendredi 4 janvier 2002

Une technologie dépassée

Le vendredi 4 janvier 2002

Les principes démocratiques bafoués

Le vendredi 4 janvier 2002